Bliss&Serendipity *...

jeudi 26 avril 2018

Tellement futile, mais tellement utile...

J’ai toujours ADORE la papeterie en général, les carnets en particulier.

Pendant mon arrêt, grâce à mon amie Hélène, j’ai appris qu’on pouvait déborder de la page, qu’on avait le droit de coller de travers, de ne pas écrire sur les lignes, de ne pas découper parfaitement, qu’on avait le droit de sortir du cadre…

J’en ai fait pas mal. Je me suis fait des bullet journal/aux quand ce n’était pas encore la mode, quand on ne trouvait pas les carnets pointés à tous les coins de rue, quand il n’y avait que quelques rares blogs français qui en parlaient et celui de son inventeur.

Ils m’ont beaucoup aidée à rester ancrée aux choses concrêtes de la vie quand tout me semblait insurmontable, y compris faire une liste de courses. J’ai adoré les faire.

Et puis à la fin de l’été dernier, décision était prise que nous devions faire quelques travaux à la maison, pour que les filles aient chacune leur chambre et que nous ne nous retrouviions pas à dormir sur le canapé dans le salon (Ô joie des appartements parisiens, tellement petits et si ridiculement chers…). Qui dit travaux, dit cartons, dit tri, dit poubelle.

Tous ces carnets écrits, remplis pendant ces un peu plus de trois ans étaient rassemblés dans un panier que j’avais descendu à la cave. Je ne voulais plus les voir dans mon bureau, je ne voulais plus les lire, les regarder. Pourtant ils étaient beaux… Et pour ces travaux, on a aussi dû vider la cave de quinze années d’empilements divers et variés (OMG le nombre de cochonneries et de trucs qui ne servent à rien avons-nous jetés…).

J’ai remonté le panier et dans un accès de rangement, vidage ( ?? ça se dit), d’envie de passer à autre chose, je les ai attrapés et mis au vide-ordures…

Alors que dire, quelques mois après ???... Que je regrette ?? Je ne sais pas. Sur le moment c’était assez ambivalent. J’étais prête à aller les rechercher dans les grandes poubelles au sous-sol. Et puis je me disais en même temps que non, c’était bien comme ça.

Aujourd’hui je mentirais si je disais que je ne regrette pas au moins un peu. Je me dis que c’était une partie de ma vie, mais j’en avais tellement bavé… Parfois je me dis que je vais descendre au sous-sol, qu’ils sont toujours dans la benne…

Ce n’est pas grave… Mais je pense, que je réfléchirai un peu plus maintenant avant de me débarrasser de choses qui m’encombrent. C’est même curieux, moi qui ne JETTE quasiment rien de mes souvenirs. J’ai toujours les cartes postales et les lettres écrites par mes parents, mes grands-parents, mes cousines, mes copines, mes copains, mes petits-copains, mon journal fait en Allemagne, mon journal fait aux Etats-Unis, des crayons de couleur achetés par ma mamie quand j’étais petite, les photos d’identité faites à 4 ou 5 dans les photomatons avec les copines du lycée, mon Alf qui s’accroche au doigt…

Mais ces carnets il a fallu que je les bazarde… Cela a très certainement une signification, bien évidemment…

Le seul rescapé du vide-ordure, c’est le carnet rapporté des US par ma cousine Marikilouch, avec une citation de Thoreau en couverture. C’est le seul et unique, pourtant lui aussi commencé pendant CA… Là aussi il doit bien y avoir une raison…

J’en ai commencé d’autres. Je ne fais plus de bullet journal. Un jour il m’a étouffée ce bullet journal, trop contraignant, trop dans les cadres. J’avais besoin de liberté, de souffle et le bullet m’enfermait dans tout ce que je ne voulais plus. Mais cela ne m’empêche pas d’admirer ceux que je vois sur internet.

A la place, j’en suis à mon troisième Moleskine daily diary une page par jour. J’y colle tout ce que j’aime, sans me préoccuper des lignes ;)… J’y écris des citations, des phrases écrites par d’autres et qui me touchent particulièrement (je suis d’ailleurs particulièrement sensible à tout ce qu’écrit @peaceandbliss sur IG). Je me suis également offert des calendriers (celui de Flow dans le magazine Flow, celui de Flow sur leur site internet et 2 autres dont je n’ai pas les références avec moi mais que je pourrai donner si besoin), que je découpe, et colle dans mon daily diary. J’essaie de les coller à la date indiquée. J’y colle aussi des emballages de sachets de thé que j’ai pu boire à une occasion particulière. Enfin tout un tas de trucs… Et tout ce tas de trucs me fait un bien fou.

Voilà, voilà…

Hier, chez Cultura j’ai même acheté mon agenda pour l’école pour la prochaine rentrée scolaire ;))))))… C’est le planner Histoire d’écrire, sans date que l’on démarre quand on le souhaite…

Tiens j’ai d’ailleurs aussi préparé toute ma programmation lecture pour la rentrée un dimanche où j’avais besoin de me calmer…

On ne se refait pas.

Ah et pour celles qui sont intéressées, je vous conseille vivement le blog de troisfillesautrement. J’ai commandé la version PDF de leur planificateur trop bien fait pour ma prochaine rentrée (5 dollars canadiens reversés à une association). Elles ont aussi les feuilles de planification hebdomadaires géniales, qui elles sont gratuites.

Voilà, j’aime bien un cadre mais j’aime reprendre ma liberté.

20180426_110819_resized

20180426_104203_resized

20180426_104222_resized

20180426_104235_resized

20180426_104244_resized

20180426_104148

20180426_104133

20180426_104322_resized

Posté par blissserendipity à 10:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Qu’est-ce que j’ai fait de ces années ?

J’ai appris. Appris à prendre de la distance, appris à lâcher prise, appris à définir mes priorités, appris à apprendre autrement, appris à profiter de l’instant présent… Tout cela, dit comme cela semble très « bateau » mais c’est tellement vrai. Et tout ça je ne l’avais pas réalisé avant ces presque quatre derniers mois.

Ces années à vider mon sac à ma psy, à me triturer l’esprit auront été très enrichissantes et m'ont rendue très solide.

Cet appel à mon mari le 29 décembre me hante, toutes les nuits ou presque. Je l’entends encore, je m’entends encore hurler son prénom pour le faire réagir. Tout s’est passé très vite. Ces quatres mois se sont passés à la fois très vite, comme dans un tourbillon, et à la fois très lentement, j’ai l’impression que cela fait une éternité…

Entre les allers-retours au premier hôpital, puis au second, la vie à la maison qui continue, les appels, les sms, les mails de la famille, des amis, des connaissances, les rendez-vous médicaux qu’il faut planifier, déplacer, avancer, les thérapies « à côté » pour lui proposer d’autres choses, ses refus, les réunions famille à l’hôpital de jour, les moments où tu te prends des sales nouvelles dans « la gueule » et qu’il faut continuer à avancer parce qu’à la maison tes deux filles n’ont pas demandé à être balancées dans la vraie vie, comme ça, aussi jeunes, les heures d’attente pour les IRM, les compte-rendus, les consultations, le dimanche de Pâques aux urgences pour mon papa tombé dans la cave, le mercredi qui suit encore une nuit aux urgences pour Lui parce que les symptômes étaient inquiétants (mais heureusement ce n’était qu’un virus, encore un…), mais aussi les rendez-vous pédiatre, orthodontiste, dentiste, chirugien dentiste, psy, école, classe verte, collège, correspondants allemands, rien ne s’arrête, tout continue, et finalement tant mieux, pour ne pas tomber ou sombrer, pour toujours garder la tête hors de l’eau, même si je suis vidée, rincée, épuisée, même si j’ai besoin de reprendre mon souffle, de me reposer, je crois que je ne me suis pas sentie aussi vivante depuis longtemps…

La seconde chose que j’ai ressentie quand j’ai compris ce qu’il Lui arrivait (la première fut la PEUR), j’avais physiquement l’impression d’être gonflée à bloc au niveau de la cage thoracique, prête à ma battre tout en étant en équilibre sur le pic d’une montagne qui s’était décroché du reste et qui planait dans les nuages. Je me revois encore. C’était très bizarre…

Cette deuxième semaine des vacances de Pâques est la première semaine depuis fin décembre où je pense un peu à autre chose qu’à CA. Il est reparti à la maison pour reprendre sa rééducation, je suis avec mes puces dans mon paradis. Et pour la première fois depuis longtemps, il y a un peu d’insouciance. Hier nous sommes parties toutes les quatre (avec ma maman), dévaliser les magasins Action (lieu de perdition pour maîtresses…) et Cultura avant de nous octroyer au pied levé une séance ciné (Larguée, très bon film). On a dîné de glace et pop corn. C’était tellement bon. Et en rentrant sur la route, avec le soleil qui se couchait, la musique dans la voiture, on chantait avec Melle L et j’étais bien, je me sentais tellement bien, forte, prête à vaincre les prochains mois…

 

Posté par blissserendipity à 10:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
dimanche 22 avril 2018

Comme un dimanche d'été...

Sauf que nous ne sommes que le 22 avril.

C'ets bizarre ce temps.

Mais on en profite !

IMG_20180422_124646_952

Posté par blissserendipity à 15:49 - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 21 avril 2018

Flash-back

Je viens de faire un tour dans mon historique de blog. Je ne me rappelais ABSOLUMENT pas que j'avais écrit tous ces posts pendant que j'allais mal.

J'ai tendance (ou j'avais) à effacer de ma mémoire ce qui me pèse trop.

Quand on me demande quand j'ai fait mon burn-out (dieu que je déteste ce mot...) je ne sais pas quoi répondre. Je sais que cela fait vaguement 3 ans et des poussières. Si vraiment je veux répondre je dois prendre un papier et un stylo et écrire grâce aux années scolaires un compte à rebours pour retrouver le début.

Bref, tout cela est bien derrière moi et si j'en doutais encore le tsunami qui nous a frappés à la maison fin  décembre, a fini par me convaincre... Me convaincre que j'vais repris le dessus et que j'étais forte, plus que je ne le pensais...

Tsunami c'est ce que je trouve de plus parlant pour décrire mon monde qui s'écroule en quelques secondes.

Le 29 décembre mon mari, l'Homme avec qui je partage tout depuis 26 ans et demi a fait un AVC.

Ca aurait pu être un non retour sans Naïma, notre ange-gardien qui est passée à la maison à l'improviste, sans H qui a réussi à se lever pour lui ouvrir car ses clés étaient dans la serrure, sans l'appel de Naïma pour me dire qu'elle avait trouvé H bizarre, sans mes hurlements hystériques quand je l'ai eu au téléphone et que j'ai compris qu'il faisait un AVC, sans la rapidité du SAMU, sans... On a eu TELLEMENT de chance...

En quelques secondes tout bascule et on n'a pas d'autre choix que de foncer.

Alors voilà, cela fera bientôt quatre mois.

C'est court quatre mois, mais moi ça me semble une éternité...

Alors l'Homme va bien, aussi bien que possible. Les séquelles restantes sont minimes (si je puis dire). La neurologue qui l'a vu il y a une semaine l'a accueilli par un "Bonjour, Monsieur le miraculé !". Elle lui a dit qu'elle n'avait jamais vu cela (tant mieux pour nous !).

Une dissection de la carotide (un AVC bien méchant avec 20% de chances de survie seulement) due à un virus... 

Bref, pendant ces mois, pas d'autre choix que d'avancer, même si on a l'impression d'être tout en haut d'un pic et que tout, absolument tout, en-dessous de ce pic rocheux s'est effondré.

Mais on tient, pour lui, pour les filles, pour soi aussi, pour espérer retrouver la vie d'avant, qui ne sera plus la même, mais retrouver le bonheur d'être tous les quatre, ensemble, heureux, confiants.

A aucun moment je ne me suis sentie déprimée. Fatiguée, épuisée oui, mais déprimée non. Des petits coups de mou oui mais pas plus que ça.

Bref, depuis un moment j'ai repris la lecture aussi, je dévore. J'ai envie de partager. Plus que sur IG.

Alors à très vite si je m'y tiens.

IMG_20180421_152305_278_resized

Posté par blissserendipity à 16:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

reprendre ?

Reprendre ce blog ou pas ?

Réécrire ou pas ?

Revenir ou pas ?

Je ne sais pas.

Réécrire j'en ai très envie et très besoin.

Alors je vais tenter de revenir et on verra si je poursuis ma route ici ou pas.

Après un passage en pointillés depuis 2015, revenir et envie de repartager.

 

Posté par blissserendipity à 15:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

dimanche 21 février 2016

2016

Les semaines sont passées très vite, trop vite.

Enfin déjeuner avec mon amie Flo et la remercier du fond du coeur pour mes thés préférés rapportés du Japon avec carnet et masking tape.

Comme tous les ans les vacances de Noël ont été un véritable tourbillon.

Comme tous les ans ces vacances de Noël ont été magiques, épuisantes et trop rapides.

On a profité de la famille et des amis, mais pas assez.

Retrouvailles avec mon amie d'enfance un dimanche matin dans un salon de thé.

Pendant ces fêtes on a savouré la famille, les amis, le chocolat, les châtaignes grillées dans la cheminée, les fruits secs, le champagne, la chaleur de la cheminée, les pyjamas doudous, les films tous ensemble, les balades sur la plage, les goûters après les balades sur la plage, les fous rires, la vie...

Retour au calme depuis quelques jours et ça fait du bien.

Week-ends calmes en perspective pour janvier.

Préparation d'inspection (pour le 26 janvier à 10h30), à ma demande, dans la matière que j'ai souhaité. Donc normalement tout devrait bien se passer.

Attente fébrile des retrouvailles avec mes amies Florence & Marijo fin janvier et préparation de notre journée ensemble en perspective.

Baisse puis très rapide réaugmentation des AD. C'était trop tôt. C'est pas grave.

Hibernation en cours...

Posté par blissserendipity à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 11 décembre 2015

de la lumière et des messages

IMG_9597

IMG_9578

IMG_9605

IMG_9582

IMG_9603

 

 

 

Posté par blissserendipity à 10:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
samedi 5 décembre 2015

quelques semaines plus tard...

Dans le désordre les photos de mon Iphone de ces dernières semaines.

 

IMG_9577

Les vitrines de certains magasins ont affiché des drapeaux originaux et j'aime beaucoup ça !

 

KFXL5540

CECV1789

MHTM7368

Le lundi qui a suivi les attentats, il a fallu parler avec les élèves, ils ont dessiné, ils se sont exprimés, certains ont perdu des proches, on a pleuré, on s'est serré dans les bras et ils nous ont donné à nous adultes effondrés de belles leçons de courage et d'optimisme. Ils continuent d'avancer et ils nous montrent le chemin. Qu'ils sont forts ces petits bouts.

 

IMG_9570

Le plaisir de corriger quand même et de tomber sur ce genre de perles ;)...

IMG_9563

Self réconfort, se faire du bien, se donner de la douceur. Un bon thé, une bougie, un dessert régréssif...

IMG_9564

J'ai commencé et presque fini un Smudge d'après un pattern de Z*By zimbo pour une petite Margot de deux mois.

IMG_9553

Un week-end à la campagne deux semaines après les attentats, pour se vider la tête, reprendre notre souffle, déstresser, se réchauffer le corps et le coeur...

IMG_9557

Cette année nous avons chacune notre calendrier de l'Avent et PERSONNE n'a le droit d'ouvrir mes fenêtres !

IMG_9562

Ah les douces lumières intérieures en novembre et décembre... J'adore...

IMG_9535

Ce fameux dimanche à la campagne et la vue depuis ma chambre et la magnifique lumière matinale... J'adore...

IMG_9532

Un bonnet et sa torsade qui me donne du fil à retordre. Grr...

IMG_9533

Paris aux couleurs de notre Pays. Paris debout malgré tout...

IMG_9534

Les illuminations des Champs, magnifiques cette année. Une fois n'est pas coutume surtout depuis quelques années...

IMG_9531

LE fameux bonnet et cette foutue torsade.

IMG_9522

J'ai couru rue Mouffetard acheter un drapeau. Je crois que j'étais la seule dans la rue à avoir pavoisé.

IMG_9515

Encore un goûter douceur.

IMG_9517

Ahhh une de mes découvertes chez Monop. TROP BON !! MAIS TROP  CHER ! 2,90 € le pot ! c'est du luxe...

IMG_9496

On a adopté une licorne... C'est mieux que le gothique;))))

IMG_9503

Je me suis enfin racheté des Timberland. Les mêmes que quand j'avais 18 ans mais celles-ci sont fourrées. Je vais pouvoir affronter l'hiver...

IMG_9494

La licorne de face. Le matin au petit-déj ça surprend...

IMG_9451

IMG_9490

Conseillé par mon libraire. Un texte magnifique !

IMG_9443

De circonstances...

IMG_9442

Histoire de ne pas oublier mes bonnes résolutions...

IMG_9440

Ma chanson préférée...

IMG_9439

Mes lumières, toujours...

 

Posté par blissserendipity à 19:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
dimanche 15 novembre 2015

RESTER DEBOUT !

12250121_10153706658957445_9124219204491169138_n

12243505_10153403830133640_6087684645910783292_n

12249944_10206523408298810_1417380496230863202_n

12249613_10206922500195377_762133651940879720_n

12227101_10206876658608662_3890294211628988232_n

8518509-13401184

648x360_dessin-peace-for-paris-realise-apres-attentats-13-novembre-2015-artiste-francais-jean-jullien

sdfgd-355x200

Posté par blissserendipity à 08:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 11 novembre 2015

comme un jour férié en novembre

Réveil tranquille, câlins avec les filles, petit-déjeuner qui s'étire, sieste, film back to mon enfance, thé, lumières douces, carnets et bougies...

Maintenant j'apprécie ces moments, ces journées comme des dimanches et j'en profite.

IMG_9439

IMG_9436

IMG_9435

IMG_9441

IMG_9438

IMG_9444

IMG_9437

Posté par blissserendipity à 17:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]