Mardi j'ai repris le chemin de l'école en mi-temps thérapeutique.

J'ai été accueillie par des parents d'élèves devenus des amis.

Ils m'ont prise dans leurs bras, m'ont embrassée, m'ont rassurée, m'ont dit qu'ils étaient tellement heureux de me revoir (ils ont su ce que javais eu, aucune question posée, délicats, mais ils ont compris, ils m'ont soutenue tout en discrétion pendant ces très longs mois et on a fêté le début de l'été et la fin de l'année scolaire, fin juin ensemble, autour d'un super pique-nique au Pré Catelan.), que les enfants (j'en ai certains en classe pour la deuxième année consécutive) étaient impatients et heureux d'être avec moi.

Bref, la journée commençait bien.

A 15 heures quand j'ai laissé partir les élèves qui ne restaient pas aux ateliers, d'autres parents m'attendaient pour me dire à quel point ils étaient heureux de me retrouver et leurs enfants aussi (j'ai quelques élèves de l'an dernier cette année). Je me disais qu'ils devaient m'en vouloir, mais non pas du tout !

La nouvelle directrice est, pour le moment, très sympa, efficace, donc wait and see... mais de toutes façons ce ne sera pas pire...

J'étais absolument ravie de retrouver mes collègues (c'était réciproque).

Dans les jours qui ont précédé la rentrée j'ai été appelée et ai reçu plein de messages d'un nombre incroyable d'amis, proches, et parents d'élèves pour me rassurer et me souhaiter une bonne reprise...

Et pour finir, ma binôme a l'ait très bien. C'est sa première année d'enseignement. Ca me booste.

Je crois que j'étais (ou suis peut-être) encore dans la culpabilité, l'échec.

La reprise s'est faite en douceur, dans le calme.

Ce qui n'a pas été fait sur le moment (que ce soit dans la classe ou à la maison) a été reporté et fait quand même.

Mes filles n'ont pas mangé des légumes tous les soirs cette semaine mais elles vont bien quand même.

Elles n'ont pas eu les quelques fournitures manquantes dès le lendemain, mais elles ont pu bien travailler quand même.

Jeudi après-midi, j'ai pris du temps RIEN QUE POUR MOI (ordonnance des médecins), Melle Z est allée à l'étude alors que si j'avais couru un peu elle aurait pu l'éviter, mais elle a survécu quand même.

Bref, je crois que je fais pas mal de progrès.

On va voir si je m'y tiens...

Bonne et douce rentrée à vous aussi.

IMG_8938